Rechercher
  • grandheron

5 avril 1588 : Naissance de Hobbes



Thomas Hobbes est un philosophe anglais né le 5 avril 1588.


Il a travaillé une partie de sa vie comme précepteur itinérant, ce qui l’a amené à voyager sur le continent européen pour y instruire ses élèves, enfants de familles anglaises fortunées.


En 1642, il a écrit l’essai De cives (Du citoyen, en latin), qu’il a d’abord fait publier à Paris pendant que commençait en Angleterre une guerre civile allant mener à la Révolution et à la décapitation du roi Charles 1er le 30 janvier 1649.


Il n’acquiesce pas avec la définition établie en Europe continentale (catholique) à savoir que le droit consiste en des règles intuitives et raisonnées étant acceptées de tous pour le bien commun (jus natural).


Il propose plutôt une conception contradictoire du droit suggérant qu’à l’état naturel, l’homme soit un loup pour l’homme, et que cela justifie la nécessité d’organiser des empires pour assurer que des dictateurs aux gants de velours puissent maintenir l’ordre (jus gentium).




Au moment de la publication du Leviathan, l’Angleterre et son empire croissant n’étaient plus dirigés par un roi, mais bien par le Lord Protector Oliver Cromwell (1649-1653).


Hobbes a été conspué par ses concitoyens autant pour avoir appuyé le régime monarchique avec De cives que pour avoir soutenu le Commonwealth du Lord Protector Cromwell avec Leviathan.


Une fois que la monarchie a été restaurée avec Charles II en 1660, il a pu terminer son exil continental et retourner en Angleterre, mais avec la promesse de ne plus se mêler de politique.


Thomas Hobbes est aujourd’hui considéré comme un penseur de la bourgeoisie éclairée et un père du libéralisme économique à l’anglaise.

11 vues

©2019 Éditions du Grand Héron.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now