Rechercher
  • grandheron

22 février 1848: Troisième Révolution française



Le roi Louis-Philippe Ier est né le 6 octobre 1776 à Paris et est mort le 26 août 1850 au Royaume-Uni.


Il a régné de 1830 à 1848 en tant que dernier roi français au cours d’une période appelée Monarchie de Juillet .


Son règne a commencé au moment de la Révolution des Trois Glorieuses (Deuxième Révolution française) des 27, 28 et 29 juillet 1830, alors qu’il a été amené à remplacer son cousin Charles X sur le trône.


À partir de 1846, la France a été plongée dans une crise provoquée par de mauvaises récoltes de blé et l’obligation d’en importer alors que sévissait la spéculation boursière.


Pour contenir les révoltes des ouvriers plus particulièrement affectés par ces contingences, le roi a interdit les rassemblements.


Mais cette interdiction a attisé la colère des citoyens — dont de nombreux étudiants — qui avaient pris l’habitude de se rassembler périodiquement pour requérir des réformes politiques à l’occasion d’une Campagne de banquets.


C’est donc l’annulation par le ministre François Guizot d’un de ces banquets prévu le 22 février 1848, qui a été l’événement déclencheur de la 3e Révolution française.


La pression populaire a amené le ministre Guizot à démissionner le 23 février, puis le roi Louis-Philippe I à abdiquer au profit de son petit-fils Louis-Philippe II (alors âgé de 9 ans) le 24 février.


La Chambre de députés s’était réunie pour confirmer la passation des pouvoirs le 25 février.


Mais dans le contexte de l’envahissement du palais Bourbon par des insurgés, elle a plutôt confié l'autorité régalienne à un gouvernement provisoire.



18 vues

©2019 Éditions du Grand Héron.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now