Rechercher
  • grandheron

18 mars 1922: Emprisonnement de Mahatma Gandhi


Mohandas Karamchand Gandhi était un nationaliste anti-impérialiste, un guide spirituel et un éthicien politique indien.


Il est né le 2 octobre 1869 à Porbandar (État du Goujarat) dans une famille de religion hindoue.


Ayant pu faire des études de juriste en Grande-Bretagne, il s’est ensuite consacré à libérer son pays de l’oppression qu’infligeait la British Rule.


Il a contribué à l’indépendance de l’Inde en incitant ses contemporains à recourir à des méthodes de désobéissance civile et de résistance non violente incluant la « satyagraha » (attachement ferme à la vérité) et l’« ahimsa » (respect de la vie).


Gandhi a notamment mené des campagnes nationales pour l’aide aux pauvres, la libération des femmes, la solidarité transreligieuse et transraciale, la fin des privilèges accordés à des castes, l’autosuffisance économique, le « swaraj » (indépendance de la domination étrangère) et le « swadeshi » (actions économiques incluant le boycottage des produits et des « honneurs » britanniques).


Gandhi est arrêté par les occupants anglais pour subversion le 10 mars 1922, puis condamné à six ans de prison la semaine suivante.


Il purge 2 ans, puis est libéré.


Le 8 août 1942, il a été à la tête du mouvement « Bharat Chodo » (Quit India), un appel pour une indépendance immédiate de l’Inde.


Il est mort assassiné le 30 janvier 1948 à New Delhi.


Les Indiens l’appellent « Mahatma », ce qui veut dire « grande âme ».





9 vues

©2019 Éditions du Grand Héron.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now