Rechercher
  • grandheron

13 avril 1829 : Adoption du « Roman Catholic Relief Act »

Mis à jour : avr. 15

En 1828, un catholique appelé Daniel O’Connell a remporté une élection face à un anglican dans un comté irlandais.


Mais il ne pouvait pas siéger sans renier sa religion, car le Serment du Test de 1673 imposait toujours que tout sujet de l’Empire britannique souhaitant occuper un emploi public - civil ou militaire - renie le catholicisme et prête allégeance à l’Église anglicane.


Après des études en droit et plusieurs années de militantisme, le libérateur O’Connell a pu obtenir l’appui des sympathisants whigs du Parlement de Westminster pour que cesse cette injustice relative aux droits politiques.


Le roi George IV a alors promulgué le Roman Catholic Relief Act et a ainsi autorisé les catholiques à revenir siéger dans les parlements de l’empire.


À noter que les Québécois avaient réussi à obtenir un adoucissement mitigé de cet outrage par l’adoption de l’Acte de Québec de 1774.


Le Serment du Test (obligeant à l’excommunication de l’Église catholique) avait alors été remplacé par un Serment d’allégeance au roi conquérant.



Plus d'info:


The Roman Catholic Act of 1829.


The Roman Catholic Relief of 1829.


Catholic Emancipation.





©2019 Éditions du Grand Héron.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now