Rechercher
  • grandheron

9 avril 1869: La Hudson Bay Company cède du territoire au Canada



Le roi anglais Charles II a profité de l’opportunité que lui ont offerte deux commerçants de fourrures et explorateurs français pour fonder la Hudson Bay Company le 2 mai 1670.


Ces deux commerçants/explorateurs étaient Pierre-Esprit Radisson et Médard Chouart des Groseillers.


Ils avaient tenté sans succès de se faire octroyer les privilèges d’exploitation du territoire par le Gouverneur de la Nouvelle-France, Pierre Voyer D’Argenson, mais ils se sont vus infliger un refus.




Ils se sont alors vénalement tournés vers les autorités de la Nouvelle-Angleterre (John Cartwright) qui leur a alloué la permission d’y commercer avec les autochtones.


Le roi Charles II d’Angleterre a profité de cette occasion pour accaparer le territoire habité par les autochtones (Cris).


Il l’a appelé « Prince Rupert's Land » en l’honneur d'un neveu du roi Charles 1er, qui a été désigné premier gouverneur de cette compagnie commerciale.


L’immense baie de mer salée se trouvant au centre du territoire Rupert a pour sa part été nommée en l’honneur du navigateur anglais Henry Hudson.





C’est ainsi qu’est née la Hudson Bay Company.


Le 9 avril 1869, par un nouvel acte de transaction tout aussi étonnant que celui ayant créé la Hudson Bay Company, la reine Victoria d’Angleterre a incorporé le territoire y étant associé dans le Dominion du Canada.


Bien qu’elle ait été vendue à des financiers américains, cette Hudson Bay Company existe encore et son siège social se trouve désormais en Ontario.


Elle est la plus ancienne personne morale d’Amérique du Nord et l’une des plus vieilles du monde à être encore en activité.



Plus d'infos.

22 vues

©2019 Éditions du Grand Héron.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now