Rechercher
  • grandheron

6 février 1649

Décapitation du roi anglais Charles Ier.


Charles Ier était le fils de la reine catholique Mary et le neveu de la reine anglicane Elizabeth Ire.


Il a été éduqué dans la religion anglicane, mais il s’est converti au catholicisme pendant son règne, ce qui a déplu aux parlementaires britanniques ayant éventuellement provoqué son renversement.


L'Angleterre est tombée en guerre en civile du fait que les parlementaires ont organisé des armées pour se battre entre eux.


Les alliés du roi Charles, appelés les "Cavaliers" (catholiques), ont affronté les soldats à la solde des parlementaires anglicans, appelés "Round Heads" (Têtes rondes).


Ces derniers l'ont emporté, ce qui a mené à la Révolution anglaise et à l'exécution de Charles Ier le 6 février 1649.


La monarchie est alors temporairement disparue de l'Angleterre, de l'Écosse et de l'Irlande.


Les oligarques du Parlement britannique ont de ce fait acquis beaucoup de pouvoir.


Le régime monarchique a été remplacé de 1653 à 1658 par une apparente "république", qui s'est avérée être plutôt un empire appelé le "Commonwealth d’Angleterre".


C'est un "Lord protecteur", le dénommé Oliver Cromwell, qui en a été à la tête.


L'empire du Commonwealth dirigé par Cromwell a mené des guerres particulièrement cruelles et génocidaires à l'encontre des gaéliques irlandais, qui étaient catholiques et qui aspiraient à créer une confédération internationale avec l’Angleterre plutôt que de subir l'écrasement…


Dès 1660, la monarchie a été restaurée après que Charles II, le fils de Charles Ier jusque-là exilé, a été autorisé à retourner en Angleterre.


La monarchie anglaise est alors devenue "constitutionnelle" plutôt qu’"absolue".


Et elle a été mise au service des oligarques s'installant au Parlement britannique pour notamment faire fructifier leurs capitaux.



#6 février, monarchie anglaise

©2019 Éditions du Grand Héron.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now